• +221 33 825 36 20
  • contact@endadiapol.org

atelier oxfam 12-11-14 aEnda diapol a pris part ce mercredi 12 Novembre 2014, à la résidence Mamoune, à un atelier de consultation avec les Partenaires d’Oxfam sur le programme Gouvernance au Sénégal. La rencontre a vu la participation de l’ensemble des organisations qui mettent en œuvre le programme Gouvernance au Sénégal d’Oxfam. Le programme unique « Gouvernance contre la pauvreté et les inégalités » au Sénégal (2014-2019) a comme objectif de contribuer à l’amélioration de la gouvernance contre la pauvreté et les inégalités sociales au Sénégal.

L’impact de changement est recherché à travers trois composantes principales: (1) la promotion de la participation des citoyens dans les processus et cadres de décisions ; (2) l’effectivité de l’accès des citoyens à l’information ; (3) le renforcement du contrôle citoyen du budget et la transparence dans la gestion des ressources naturelles et financières.

Après le mot de bienvenu de M. Baastiam Kluft, Directeur Associé Pays d’Oxfam, ce fut au tour de M. Elimane Kane, Chargé du Programme Gouvernance d’Oxfam au Sénégal, de présenter ledit Programme aux participants. Il a d’abord passé en revue les Projets/Programmes en cours d’exécution par les différents Partenaires d’Oxfam. Il s’agit entre autres de : « Participation citoyenne et démocratie de genre » (enda diapol) ; « Citoyenneté active et redevabilité locale » ( Y en a marre) ; « Mobilisation populaire, Transparence et redevabilité dans les industries extractives » ( La Lumière) ; « Campagne pour une Fiscalité juste et équitable » ( Forum civil) ; « Réforme foncière » (Action Aid – CRAFS) ; « Journalisme d’investigation » ( CESTI) ; « Campagnes régionales » ( RGGP, Inégalités, IE, GROW,…)

Pour l’année à venir, trois projets prioritaires ont été déterminés, en l’occurrence (1) L’accès du public à l’information financière et des ressources minérales ; (2) Transparence et redevabilité des finances publiques et ressources minérales. Pour ce qui est de (3) La promotion de la participation des citoyens dans les processus et cadres de décisions, M. Kane a indiqué qu’Oxfam attendait l’évaluation du projet « Participation Politique des Jeunes et des Femmes aux Elections Locales », mis en œuvre dans le cadre du Consortium (CPPJF) composé d’Enda Diapol, de Jed, de l’Afard, de l’Akad, du Casades, et de La Lumière, pour entrevoir les perspectives.

Après l’intervention de M. Kane, la parole a été donnée à Moussa Tall, Coordonnateur du Consortium (CPPJF) pour qu’il partage son expérience du Consortium. Au cours de son intervention, il a salué la mise sur place du Consortium qui a facilité l’atteinte des résultats. Ceci, grâce à la mutualisation des expériences. Il a souhaité que des rencontres régulières soient organisées entre les membres du Consortium pour faciliter davantage les échanges et la mise en œuvre des projets. Il a fini son propos en saluant l’ensemble des organisations membre du CPPJF pour leur dévouement et leur engagement.

Grace au travaux de groupe sur les différentes thématiques, cet atelier a permis aux participants de mieux s’approprier le programme unique « Gouvernance contre la pauvreté et les inégalités » au Sénégal (2014-2019), et de valider les activités prioritaires dans une démarche participative et inclusive.

About Post Author

Leave a Reply

Copyright © 2016 | ENDA DIAPOL.