• +221 33 825 36 20
  • contact@endadiapol.org

Contexte
Vision d’Enda Diapol en la matière
Projet de recherche action sur le partenariat
Renforcement de capacités des acteurs
Outils :

Contexte


L’histoire du développement et de ses échecs probants ont rendu le dialogue très difficile entre les différentes catégories d’acteurs, et la fracture s’accentue de plus en plus. Il existe une réelle difficulté d’associer et d’être associé à la définition des règles du jeu (socio-économique, politique, etc.) et plus globalement à la fonction de régulation. Les relations de méfiance, « faire-valoir », de gouvernés à gouverneur, « faire-faire », établissant une hiérarchisation des acteurs, sont les plus répandues. Cela existe entre les Etats et la Société Civile (ONG incluse) mais aussi entre les ONG et les autres acteurs de la SC (« Les ONG gagnent de l’argent sur notre dos »), instaurant des rapports de force. Dans ce climat, les Institutions Financières ont de plus en plus de pouvoir de décision. Parallèlement, nous constatons une perte de souveraineté de l’Etat au bénéfice de ces dernières. De plus, l’émergence d’autres types d’acteurs dans la gouvernance de la société -affirmation de groupes organisés au sein de la société civile- comme dans le monde du développement (diversification des acteurs), rend nécessaire des ajustements, pour les ONG, par rapport à leurs rôles et leurs fonctions. Si nous n’essayons pas de faire évoluer la situation, la tendance ira vers la consolidation de ce type de relations d’affrontement et de méfiance entre les différents acteurs, qui aboutira à un enfermement et à un repli sur soi de chaque catégorie d’acteurs. Nous nous enfoncerons dans la précarité, la pauvreté économique, social / humaine et politique. Nous ne possèderons plus le pouvoir d’agir sur notre environnement et notre futur qui seront totalement décidés et organisés par d’autres. Quels projets alternatifs avons-nous ?

Vision d’Enda Diapol en la matière


  • Le changement est l’affaire de tous et une action efficace à l’échelle de la société est celle qui articule les initiatives d’acteurs divers. Dès lors il faudrait systématiser les démarches partenariales et faciliter les rapports inter-actoriels.
  • L’ONG doit se positionner dans un rôle d’interface, d’intermédiaire, de médiateur, de centre de ressource.
  • Le partenariat est perçu comme une stratégie pour l’obtention d’un impact durable et effectif. Il représente un outil incontestable pour l’atteinte d’un changement partagé par tous. Nous souhaitons donc contribuer au changement politique et social en recréant du lien socio organisationnel, en visant la redistribution et le partage des rôles par tous les acteurs afin d’atteindre une gouvernance participative.

Projet de recherche action sur le partenariat


Nous avons senti la nécessité de développer nos capacités et modifier nos pratiques en matière de partenariat afin de tendre vers l’établissement de relations de vérité et de confiance. Ainsi, nous avons mis en chantier un projet de recherche action sur cette thématique. Soulignons d’abord, que les acteurs du « développement » sont souvent formés et expérimentés à gérer des activités et à les évaluer pour procéder aux rectifications nécessaires ; ils sont malheureusement moins bien outillés à gérer le relationnel (partenariat) ; or, aussi bien en interne qu’en externe, cette dimension est essentielle pour l’atteinte de notre mission : c’est en se reliant et en reliant les divers acteurs concernés par un enjeux social qu’on peut favoriser la construction de projets communs et de visions communes… Ce projet de recherche action sur le partenariat a été pensé au sein de notre propre réseau afin d’inverser la tendance qui tend vers la consolidation de relations type d’affrontement et de méfiance entre les différents acteurs, qui aboutit à un enfermement et à un repli sur soi de chaque catégorie d’acteurs.

Ce projet a pour objectifs de :

  • Contribuer à l’amélioration des pratiques et des visions partenariales, afin de généraliser des concepts tels que la cogestion, la transparence, le dialogue, l’horizontalité… Le partenariat devra être pensé stratégiquement et sur le long terme.
  • Contribuer à l’amélioration des relations partenariales pour une mise en réseau effective et constructive des acteurs.
  • Contribuer à la promotion de nouvelles formes de partenariat, d’organisation, de décision. Propagation des réflexions, des outils aux partenaires d’Enda Diapol et plus largement à tous ceux qui les acteurs intéressés.

Il s’agit de concevoir des relations entre les acteurs en dehors des concepts d’opposition, de soumission, de domination, etc. Ainsi dans cet esprit de relations de vérité et de confiance, que cela soit avec l’Etat ou ses démembrements, ou avec les organisations à la base ou encore les partenaires financiers, peuvent naître ou renaître et ainsi créer les conditions propices pour un changement politique et social.

En 2009, Enda Diapol a ouvert largement sa réflexion en organisant un atelier national de restitutions des résultats et de dialogue autour de la thématique. Différents acteurs étatiques nationaux et internationaux, des associations et ONG sénégalaises et étrangères ont participés à la rencontre, qui a été très riches d’enseignements, de réflexion et des perspectives de collaboration. Les participants ont tous soulignés l’importance et les enjeux du partenariat pour eux et pour le développement, la qualité de la réflexion et des résultats de la recherche action de Enda Diapol. Venez prendre connaissances des débats et des résultats de cette rencontre, en téléchargeant le compte rendu.

Renforcement de capacités des acteurs


Enda Diapol, à travers l’expertise qu’elle a développée, se met à disposition des acteurs désirant de renforcer leurs capacités en la matière. Elle propose un accompagnement adapté à chaque besoin quant au développement institutionnel des organisations et au partenariat (dans chacune de ses grandes étapes : conception, gestion, évaluation, gestion de conflits, etc.). Elle dispense un appui et un accompagnement envers les organisations et réseaux dans l’élaboration et le développement de politiques de partenariats (aux plan interne et externe).

Cet accompagnement se traduit en atelier de réflexion, en séance de formation, en animation de processus participatif, mise à disposition d’outils adaptés, conseils et analyses personnalisées. Enda Diapol a notamment appuyé des plateformes d’acteurs non étatiques dans l’élaboration de leur projet politique commun et dans la mise en place de mécanismes pour la gouvernance de ces espaces, dans les secteurs du transport, de l’artisanat, de l’éducation. De même, elle a accompagné des ONG européennes également dans une analyse du contexte et de son rôle dans le développement sénégalais, afin de construire un projet politique commun et des axes d’interventions partagés avec leurs partenaires. Ainsi, elle accompagne des structures étatiques, ou non étatiques, civiles ou privées, afin de faciliter :

  • le diagnostic de leur pratiques et politiques,
  • l’évaluation participative de leur politiques et pratiques liés aux partenariats stratégiques,
  • la formation et le renforcement de capacités des membres,
  • la planification et le suivi de leurs actions dans ce domaine,
  • la construction, la gestion et l’évaluation de leurs partenariats
  • etc.

Pour tous renseignements supplémentaires, veuillez nous contactez, Claire Dubroca, chargée de Mission Partenariat, 33 825 36 20, ou par mail : contact@endadiapol.org

Outils :


Notre projet de recherche action partait de la réflexion et d’expérimentations en notre sein afin de modéliser des démarches et des outils pour en faire bénéficier le plus grand nombre. Cette modélisation a aboutit à ce recueil d’outils et de supports afin de donner une base, un fil conducteur aux acteurs qui souhaiteraient mobiliser des partenaires. Il s’agit de les accompagner dans la construction, la gestion et l’évaluation d’un partenariat. Ainsi nous espérons ensemble généraliser des pratiques de partenariat plus équitables et horizontales permettant d’aboutir à de nouveaux modes de régulation. Il a été conçu pour susciter la réflexion sans pour autant s’éloigner de l’aspect pratique afin qu’il accompagne chacun au quotidien. Il propose des démarches, des outils, des supports, des suggestions, des exemples concrets pour faciliter la gestion d’une relation dans ses différentes étapes. Ces démarches, outils et supports ont été systématisés afin qu’ils puissent être réadaptés à différents contextes et que chacun puisse se les approprier. Il est nécessaire que chacun les contextualise et les adapte à ses exigences et ses contraintes. De plus, comme nous nous trouvons dans des dynamiques évolutives, ce guide constitue une base, qui sera en perpétuelle évolution et adaptation. Il n’est donc aucunement figé ; il devrait pouvoir être enrichi par les réactions et suggestions d’adaptations.

Nous proposons également un accompagnement dans leur utilisation. Venez découvrir notre guide pratique d’outils et de support.

About Post Author

Leave a Reply

Copyright © 2016 | ENDA DIAPOL.