• +221 33 825 36 20
  • contact@endadiapol.org

Le Consortium pour la Participation Politique des Jeunes et des Femmes composé d’Oxfam, d’enda diapol de l’AFARD, d’AKAD, de CASADES, de JED et de LA LUMIERE s’est réuni les lundi 10 et mardi 11 mars 2014 au siège d’enda tiers monde à Dakar. Au cours de cette réunion,  l’AFARD est revenue plus largement sur la présentation faite, lors du alncement, des résultats de l’études de référence sur la représentativité des jeunes et des femmes au niveau des partis politiques et dans les instances de décision locales.

Après le lancement officiel du projet financé par OXFAM dénommé « Participation Politique des Jeunes et des Femmes aux Elections Locales (2014)», les ONG qui composent le Consortium a procédé à la restitution complète des études présentées. Monsieur Mbaye Gueye et Madame Oumoul K. Niang de l’AFARD ont procédé à une restitution plus approfondie des études. A l’issue de sa restitution complète, les membres du Consortium se sont exprimés sur ces études. Les quatre ONG régionales basées dans les quatre localités ciblées à savoir : Matam (JED), Kolda (CASADES), Tambacounda (LA LUMIERE) et Kédougou (AKAD), ont apporté des précisions sur les stratégies à adopter afin de mettre les jeunes et les femmes aux bonnes places sur les listes de candidature.

En marge de cette réunion de coordination, des spécialistes des questions électorales et constitutionnelles ont apporté des précisions et réponses sur le processus électoral et l’impact de l’Acte III de la décentralisation sur les élections locales de 2014. C’était au cours du Workshop. Pour eux, durant ce scrutin, les femmes et les jeunes devraient profiter de l’Acte III de la décentralisation et des reformes en cours pour mieux se positionner.

About Post Author

Leave a Reply

Copyright © 2016 | ENDA DIAPOL.