• +221 33 825 36 20
  • contact@endadiapol.org

charte urd aLe Consortium pour la Participation Politique des Jeunes et des Femmes (CPPJF), représenté par M. Moussa Mbaye, Secrétaire Exécutif du réseau international enda tiers-monde et le Ministre d’Etat, Djibo Leiti Ka, Secrétaire général de l’URD, ont procédé ce mardi 22 avril 2014 en fin de matinée à la signature de la Charte d’engagement à la bonne gouvernance locale.

Initiée par le Consortium enda diapol, Afard, Akad, Casades, Jed, La Lumière, dans le cadre du de la mise en œuvre du projet « Participation politique des jeunes et des femmes aux élections locales (2014) » financé par Oxfam, cette charte vise, dans une démarche participative et sous le regard des citoyens, à mieux impliquer les jeunes et les femmes à la vie politique et à les positionner en leaders au sein de leurs formations politiques.

Au cours de la cérémonie, M. Moussa Mbaye a, au nom du Consortium, expliqué les raisons du choix de la cible jeunes et femmes qui, selon lui, fait partie d’une frange importante de la société. Pour sa part, le Ministre d’Etat a encouragé l’initiative et exhorté M. Baye et son équipe à surtout mettre à contribution les médias afin de permettre au Consortium d’obtenir l’adhésion des autres partis politiques. Lui emboitant le pas, le Professeur Fatou Gassama, Secrétaire Générale départementale de Sedhiou et membre du Bureau politique de l’URD, a pour sa part insisté sur la nécessité de mettre les femmes aux bonnes positions sur les listes de candidature.

Cette signature est l’aboutissement d’un long processus qui a débuté avec des rencontres organisées en direction des jeunes, des femmes et du leader de l’URD. Ces visites ont permis de présenter l’initiative aux participants, mais aussi de recueillir des informations sur la représentativité des jeunes et des femmes au niveau des instances de prises de décisions au sein de cette formation politique.

Ce sont au total dix (10) partis politiques qui sont concernés par cette activité. Il s’agit de l’AFP, de l’AJ/PADS, de l’APR, du BES DOU NAKK, du BOCK GUIS-GUIS, du PDS, du PIT, du PS, de REWMI et de l’URD. Les rencontres sont en cours et plusieurs leaders ont donné leur accord de principe pour la signature de la charte.

A l’issue de cette phase de rencontre avec les 10 formations politiques, les jeunes et les femmes candidates des partis signataires bénéficieront d’un renforcement de capacité dans les domaines de la communication politique, de la prise de parole en public, de l’élaboration de discours de campagne entre autres. Ces formations théoriques seront accompagnées de formations pratiques à travers les jury-citoyens au cours desquels les futur(e)s candidat(e)s pourront prétexter leur programme avant l’ouverture de la campagne électorale pour les élections locales de 2014.

About Post Author

Leave a Reply

Copyright © 2016 | ENDA DIAPOL.