• +221 33 825 36 20
  • contact@endadiapol.org

Enda Prospectives Dialogues Politiques (Enda Diapol), en partenariat avec la Plateforme des Acteurs non Etatiques (PfAnE) a organisé le mardi 24 juillet 2012, au siège d’Enda Tiers Monde sis au Point E, Avenue Cheikh Anta Diop, un atelier de restitution de deux études. La première concernait les enquêtes CAP (Connaissances Aptitudes et Pratiques) sur les droits et devoirs des citoyens-électeurs dans I’organisation et I’administration des élections. La seconde portait sur une étude diagnostic du système électoral sénégalais.

Cette rencontre dont le but était d’exposer publiquement les résultats des enquêtes CAP, visait plusieurs objectifs. Selon les termes de référence de l’atelier , il s’agissait d’apprécier et d’évaluer les campagnes de sensibilisation des OSC et des pouvoirs publics sur les citoyens-électeurs ; de connaître les imaginaires et impensés des citoyens sur leurs gouvernants et les politiques publiques ; de susciter la réflexion sur la démocratie participative et les instances électives au Sénégal ; et de provoquer le débat sur la place et le rôle des OSC dans le processus électoral.

C’est par l’allocution de M. Moussa Mbaye , Coordinateur d’Enda Diapol que les travaux ont débuté. Au cours de son intervention, M. Mbaye, après avoir salué la maturité dont a fait montre le peuple sénégalais lors des scrutins présidentiels, a demandé que des efforts supplémentaires soient réalisés pour attirer davantage d’électeurs vers les urnes lors des législatives notamment. Lui emboîtant le pas, Mme Awa Bâ, représentante d’OSIWA a, au cours de son intervention, salué les initiatives des Organisations de la Société Civile (OSC). Elle n’a pas manqué de rappeler la détermination de son organisation à accompagner la société civile dans ses actions. L’intervention de Mme Bâ a laissé la place à celle de Mme Maïmouna Dieng, Secrétaire permanente de la PfAnE, qui, après s’être félicitée des actions des OSC pour des élections justes, démocratiques et apaisées, s’est engagée avec ses paires à poursuivre dans cette même dynamique afin de conscientiser les populations sur leur rôle prépondérant dans l’encrage de la démocratie au Sénégal.

Les différentes allocutions ont laissé la place aux présentations. Enseignant-chercheur à la FSPJ/UCAD, c’est le professeur Alioune Badara Diop qui, le premier, a procédé à la présentation du rapport de l’étude-diagnostic sur le système électoral : Enjeux et défis pour une observation citoyenne du processus électoral . Ensuite, ce fut au tour de M. Mamadou Seck, Politiste et membre du Comité de veille de présenter un Exposé sur les résultats des enquêtes CAP . Une intervention qui a fait place aux échanges avec les participants. Au cours de ceux-ci, les membres des Organisations de la Société Civile ont procédé à une autocritique de leurs actions afin de les améliorer.

Les échanges ont été fructueux et chacun en ce qui le concerne, s’est engagé à faire plus d’efforts pour s’acquitter au mieux de la mission qui est la sienne.

About Post Author

Leave a Reply

Copyright © 2016 | ENDA DIAPOL.