Retour en page d'accueil
Plan du site
contactez-nous
Accueil

Historique du REPAO

publications

Etude de cas du Cap Vert : descriptif sommaire

Libéralisation du commerce et gestion durable des ressources halieutiques en Afrique de l’Ouest. Etude de cas du Cap Vert

PRESENTATION SOMMAIRE

A partir d’une situation où la pêche était menée de manière artisanale pour satisfaire des besoins locaux avec un faible investissement, le gouvernement cap verdien a mis en œuvre une politique volontariste dés l’indépendance. Cette politique s’est d’abord manifestée par une planification volontaire et la création d’institutions et d’entreprises publiques, reposant essentiellement sur des ressources propres avec quelques appuis externes. Trois préoccupations caractérisaient cette politique :
- élever le niveau de consommation nationale de poisson per capita, en orientant la production artisanale vers l’approvisionnement des marchés locaux et en créant des circuits de commercialisation nationaux, jusqu’à présent inexistants.
- élever les exportations et créer des infrastructures d’appui et de prestation des services à terre ;
- développer la flottille côtière et océanique afin de garantir l’exploitation des ressources halieutiques de la ZEE. Les politiques commerciales ont tout d’abord contribué à l’augmentation des captures nationales avec quelques effets multiplicateurs associés comme l’expansion de l’industrie transformatrice, des activités de stockage, du commerce intérieur, des exportations, etc. Les effets du commerce se sont toutefois matérialisés par une dégradation des stocks de poissons de forte valeur commerciale et de langoustes en raison de l’augmentation de l’effort de pêche dont ils ont fait l’objet. Les effets sur la réduction de la pauvreté suivant les indices internationaux restent faibles de manière générale, bien que l’on puisse constater une amélioration de la consommation de poissons, une croissance des emplois dans le secteur informel du commerce et une amélioration probable des revenus des pêcheurs. Cette dernière, si elle est certaine pour les pêcheurs employés dans les embarcations de l’UE, reste toutefois à évaluer dans sa globalité

Pour plus de détails, contactez le REPAO : Réseau sur les Politiques de Pêches en Afrique de l’Ouest

Sicap Liberté IV villa n° 5000
BP 7329 Dakar Soumbedioune
Tel : +221 825 27 87
Fax : +221 825 27 99
E-mail : repao@orange.sn

DIAPOL

thématiques